Les boîtes de nuit doivent-elles se réinventer ?

Les boîtes de nuit doivent-elles se réinventer ?

28 mars 2019 discotheque lille 0

En trente ans, la moitié des discothèques en France ont disparu pour passer de 4 000 à 2 200 en 2014. Ce phénomène s’est encore développé au cours des cinq dernières années. Quels sont les facteurs de cette chute ? Nous reviendrons avec le Patron du Smile Club sur les raisons de ce déclin et sur les solutions proposées par les discothèques.

Pourquoi les boîtes de nuit ferment-elles ?

Selon le patron du Smile Club, la fermeture de ces établissements est due à plusieurs facteurs, parmi lesquels on note : la baisse du pouvoir d’achat et les réglementations liées à la pollution sonore et la consommation du tabac.

Généralement, le prix de l’entrée et des consommations représente un frein pour certaines classes sociales, notamment celle des jeunes ayant de faibles revenus ou encore qui sont touchés par le chômage.

Par conséquent, cette chute de la fréquentation mène à une baisse au niveau du chiffre d’affaires de ces établissements qui ne peuvent plus subvenir à leurs charges et qui, par la suite, se trouvent obligées de fermer.

D’autre part, les réglementations liées au tabac et aux pollutions sonores nécessitent de grands investissements. Les discothèques doivent par exemple dépenser davantage pour créer des espaces dédiés aux fumeurs ou mettre en place des fumoirs, ce qui peut être coûteux.

Les différentes solutions envisagées par les clubs

La solution la plus classique est celle de l’entrée payante avec la vente des boissons au sein de l’établissement.

Cependant, pour attirer plus de clientèle, plusieurs alternatives peuvent être trouvées. Certains clubs optent pour l’instauration de la gratuité à une heure précise, en misant ainsi sur le fait que les clients qui bénéficient de cette entrée gratuite consommeront à l’intérieur, ce qui permet de compenser le prix initial, celui de l’entrée.

L’avantage de cette solution est de gagner en attractivité et de remplir la boite tôt la nuit, pour que les clients n’aient pas le temps d’aller chez les concurrents pour consommer.

Cette solution a pour objectif d’augmenter la fréquentation et d’équilibrer le ratio femmes/hommes, comme les clubs sont plus fréquentées par la gente masculine que la gente féminine.

Entres autres, d’autres solutions peuvent être mises en place pour attirer plus de populations, comme une entrée gratuite suivant un thème précis ou encore des soirées dédiées aux diplômés et aux étudiants ayant des cartes d’étudiant valides.

L’opinion du Patron du Smile Club

En fin du compte, les solutions envisageables par les boîtes de nuit ne diffèrent pas radicalement. Comme on a pu voir, la plupart tend à proposer une entrée relativement gratuite, en jouant avec les critères pour bénéficier de cette gratuité. Cependant, face à cette situation, les survivantes semblent bien être les boîtes de nuit ayant un certain élément différenciateur et un concept assez original.